Maison Flamel

Découvrez MAISON FLAMEL, Maison de beauté contemporaine parisienne inspirée de l’alchimie.

Newsletter

Nous contacter

+33 (0)6 70 34 50 36 contact@maison-flamel.com 12 rue de l’Echaudé, 75006 Paris
Retour

MAISON FLAMEL, Maison de beauté alchimique contemporaine figure dans ELLE

Phénomène : la spiritualité s’installe dans les cosmétiques

Ingrédients imprégnés d’énergie vibratoire, gestuelle inspirée de la méditation… la cosmétique se toque de spiritualité. Enquête sur un phénomène.

Il flotte comme un désir de se « réaligner ». Yoga et méditation ne comptent plus leurs disciples et les icônes de l’empowerment féminin revendiquent leur sororité sur fond de magie. Le lien entre tous ? La spiritualité. Dénuée de connotation religieuse, entre ancrage les pieds dans la terre et connexion avec plus haut que soi. C’est collée-serrée à ce deconnect-reconnect, propulsé par la Californie, que la cosmétique avance. « L’évolution de la cosmétique suit celle de notre société. Le monde a glissé du paraître vers l’être et la quête de sens, de conscience et de reconnexion à soi », analyse Véronique Degrève-Redziniak, coach multisensoriel, codirigeante de la société de conseil Ameqivi. « Traditionnellement, on utilisait les plantes, potentialisées par la chimie. Dans les années 1980, on visait l’hyper-efficacité, la science la lui a apportée. On a glissé vers la biologie et le green dans les années 2000 pour aujourd’hui aller plus loin grâce aux neurosciences. On connaît la relation peau-cerveau et, avec la cosmétique, on offre une façon facile de relier les deux », abonde Gérard Redziniak, conseil scientifique, codirigeant d’Ameqivi. Si les marques high-tech se sont arraché des parts de marché à coups de prouesses et de promesses, celles qui ornent désormais les linéaires égrènent des arguments new age. Après un autodafé de la beauté excluante, ces maisons prônent des valeurs holistiques, émotionnelles et spirituelles, qui rassemblent. Elles en font l’essence de leurs formules, de leur protocole et de leur vocabulaire. Et tant pis si tous ces bienfaits ne sont pas (encore) scientifiquement prouvés ?

UNE COSMÉTO QUI NE S’INTÉRESSE PAS UNIQUEMENT À LA PEAU

Après avoir lancé Maison Flamel, des soins aux matières rares, Samer Zakharia crée Maison Douze, des parfums liés aux signes astrologiques. « À l’origine, le parfum était sacré et servait à communiquer avec les dieux. Les signes du zodiaque sont des vecteurs intimes permettant de se relier à soi-même. »

NOTRE SHOPPING GOOD VIBES

Stellaire.  Douze parfums, propositions de connexion avec son moi profond grâce à son archétype astrologique, En Soi, le parfum du signe du Cancer, Maison Douze, 100 ml, 212 €.

Découvrez l’article complet : Phénomène : la spiritualité s’installe dans les cosmétiques